Comment bien choisir son fauteuil design

fauteuil design

Dans un salon, un fauteuil est souvent comme une pièce d’art, la pièce du salon pour laquelle on ne souhaite pas toujours investir beaucoup d’argent. Certains veulent un canapé comme ceci, une table basse comme cela, etc. Le fauteuil par contre, on le récupère très souvent sur un trottoir, dans une brocante ou chez sa grand-mère. Mais quelle est l’importance d’un fauteuil design de chez Famous design http://www.famous-design.fr/ dans une maison, comment arriver à faire comprendre aux gens l’utilité d’un bon fauteuil et comment le choisir ? Un bon fauteuil est un élément confortable, qui donne envie de rester « dedans », de lire un livre en dégustant un bon thé ou un bon verre de vin. Le fauteuil moderne a été inventé par Jean-Michel Franck dans les années 1930. Ce fauteuil a été repris plus tard par Andrée Putman, via Écart international sa maison d’édition.

Pendant longtemps, on ne trouvait les bons fauteuils design que chez les grands éditeurs italiens comme Zanotta, Cassina, etc. De nos jours, de nombreux magasins proposent des fauteuils haut de gamme à des prix parfaitement raisonnables, depuis l’avènement de la production de masse des meubles design, initiée par Charles et Ray Eames. Un fauteuil « club » que l’on connaît généralement sous le nom de fauteuil « lounge » est une bonne option, pour rendre un salon agréable, ce type de fauteuil est rond, décontracté et « généreux », seul inconvénient c’est un meuble assez encombrant. De nos jours, le fauteuil est moins encombrant, il prend moins de place et il est confortable. Le fauteuil est devenu une œuvre d’art, fait pour être admiré et apprécié ou à la limite on meuble sur lequel on s’assoit de temps en temps.

Le fauteuil design est donc une pièce magnifique dont ne se sert pas réellement pour se détendre. Le fauteuil peut aussi être utilisé autour d’une table comme pour un bridge. Il est souvent agréable de pouvoir s’accouder et opter pour une position assise moins raide, à l’inverse de la position assise sur une chaise. Dans ce contexte, Kartell est reconnu pour les travaux qu’il a effectués en collaboration avec quelques designers de renom sur le thème du bridge. Vous pouvez aussi opter pour un fauteuil qui ne concorde pas avec la décoration de votre intérieur, c’est une décoration dépareillée qui donne un style particulier et original à votre domicile. On trouve sur le marché de nombreux fauteuils qui pourraient convenir à différents types d’intérieur. N’hésitez pas à visiter des magasins spécialisés.

Présentation du bioéthanol que l’on utilise dans la cheminée

cheminee-ethanol-

Le bioéthanol que l’on connait également sous le nom de superéthanol est un carburant nouvelle génération qui est au nombre des biocarburants et des énergies renouvelables. Il est utilisé dans les véhicules, mais également dans certains équipements comme la cheminée au bioéthanol voir sur http://www.biofactory.fr/lstsscat-cheminees-bioethanol-murales-1.html. C’est un biocarburant dont la formule chimique est C2H60. Le bioéthanol est un biocarburant éthylique puisqu’il est fabriqué à partir de matières premières végétales non fossiles. À partir de l’alcool produit par les végétaux provenant du sucre ou de l’amidon qu’ils contiennent, on synthétise l’éthanol. Parmi les plantes qui contiennent le sucre et qui sont utilisées pour produire le bioéthanol, nous pouvons citer la canne à sucre ou la betterave. Le bioéthanol est dit carburant propre ou vert ou écologique, parce qu’il suscite la production de peu de gaz toxiques lorsqu’il est consommé.

À l’heure actuelle, le bioéthanol est le biocarburant le plus fabriqué à travers le monde, à hauteur de 65 milliards de litres chaque année. C’est surtout grâce aux États-Unis que le bioéthanol atteint de tels records, précisons que les États-Unis représentent 52% de la production mondiale, pendant que le Brésil en représente 37%. L’Union Européenne se classe en troisième position avec une production de 2,8 milliards de litres par an. À l’échelle européenne, la France se classe en tête de liste avec une production annuelle de 950 millions de litres par an. Des quantités suffisantes pour alimenter un grand nombre de cheminées au bioéthanol à travers le monde.

On retrouve sur le marché des biocarburants deux principaux types de bioéthanol. Tout d’abord, nous avons l’éthyl tertio butyl éther en abrégé ETBE qui est obtenu en mélangeant 50% de bioéthanol et 50% d’isobutène (un carburant pétrolier). Ce mélange peut ensuite être introduit à 10% dans l’essence. À partir de 1992, ce mélange a été très souvent utilisé dans les foyers. Précisons tout de même que l’ETBE est moins recommandé que l’éthanol quand il s’agit de la protection de l’environnement puisqu’au final il est beaucoup moins consistant en éthanol malgré sa praticité. L’ETBE ne peut pas être utilisé dans la cheminée au bioéthanol. Le deuxième type de bioéthanol est le superéthanol qui est une incorporation directe de l’éthanol autorisée depuis janvier 2007. Seulement les véhicules reconnus comme flex-fuel peuvent s’en servir. Ce carburant est utilisé sous forme d’E85, un mélange de 15% d’essence et 85% d’éthanol. On retrouve aussi l’E10 qui contient 10% d’éthanol, l’E20 qui en contient 20%, etc.