Acheter un mètre carré dans une ville modifiée par un architecte à Marrakech ou au Maroc

villa_maison__marrakech_

Un architecte à Marrakech comme Bab design ou dans n’importe quelle ville du Maroc et du monde, se doit de respecter les règles de constructions qui lui sont imposées par la municipalité. Ainsi, dans une ville comme Marrakech où la couleur ocre est dominante, la plupart des bâtiments ont la couleur ocre. Cette similarité entre les biens présents dans une zone, font en sorte que les prix sont en général les mêmes dans le même quartier. Entraînant ainsi que chaque quartier affiche des prix différents. Étudions le cas de la ville de Marrakech par exemple. Dans la cité ocre, le prix moyen demandé aux clients au mètre carré, dans le quartier Hivernage s’élève à 20 770 dirhams. Hivernage est en tête de liste des quartiers les plus chers, parce qu’il est bien fréquenté et fait partie des nouveaux quartiers de la ville.

Ensuite vient le quartier Agdal qui affiche un prix de 17 881 dirhams au mètre carré, pendant que ceux d’Azzouzia et de Mhamid sont les moins chers de toute la cité. Si on fait une petite comparaison par rapport au mois d’avant, le quartier Majorelle a perdu quelques points, dans le prix moyen au mètre carré, une baisse se chiffrant à 4,3%. La baisse dans le quartier Guéliz est d’environ 1,1%. Pendant ce temps, dans les quartiers Agdal et Amelkis, on note une hausse des prix au mètre carré. Des hausses respectives de 8,2% et 0,9%. Des quartiers dans lesquels l’architecte à Marrakech a sûrement atteint l’apogée de son art en améliorant le rendu visuel des bâtiments et des infrastructures.

Dans l’ensemble de la ville, le prix moyen au mètre carré a augmenté par rapport à l’an dernier. En effet, il était de 13 246 dirhams et actuellement il est de 13 426 dirhams. Le marché des biens locatifs commence aussi à reprendre du poil de la bête, avec un nombre de demandes qui a augmenté de 7%. Exactement comme les professionnels l’avaient prédit. C’est dire que le métier d’architecte à Marrakech n’est pas à négliger, parce que c’est un métier qui assure de conserver une certaine homogénéité dans les quartiers et les zones qui forment la ville. Permettant ainsi d’avoir des références quand on souhaite savoir quels sont les prix des biens dans une zone ou une autre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *